samedi 12 novembre 2016

J'ai testé... MOO

DSC0006

Je ne compte pas en parler outrancièrement sur ce blog, mais comme certain.es d'entre vous le savent déjà, je suis photographe. Malgré tout ce que ça comporte de côtés embêtants (comme la précarité financière, les grand-parents qui te demandent quand tu vas trouver du travail, du vrai, ou les clients que tu dois limite persuader qu'on ne peut pas plus acheter son pain que des photographies avec la visibilité...), j'aime cette activité au delà du possible.

Pour autant, depuis que j'ai emménagé en territoire familial, autant dire que cette activité est au point mort, pour la simple et bonne raison qu'à Toulouse, je n'ai aucun poids. Personne ne me connaît et je ne connais personne, et la concurrence est rude. Aucune collaboration, aucune commande, rien. Je passe mes journées à errer en culotte dans l'appartement du Cervidé en cherchant de quoi m'occuper. Puis un jour je me suis prise par la main et j'ai décidé de recommencer de zéro, comme je l'ai fait à Montpellier quand j'y suis arrivée. Après tout, j'ai davantage d'expérience que la moi de 18 ans, je peux le faire, il me suffit juste d'un point de départ.

J'ai donc décidé de commencer par le casting sauvage (c'est à dire aborder quiconque me paraît intéressant à photographier dans la rue, en faisant mes courses, etc), et pour ce faire, il me fallait des cartes de visite. Des correctes, des esthétiques, donc au revoir Vistaprint et ses prix certes très concurrentiels, mais pour le résultat low-cost qui va avec.
Du coup j'ai tenté l'expérience avec Moo.

DSC0009
Oh, Moo, stahp it :$


Pourquoi Moo et pas autre chose? Le site est agréable et propose un nombre assez sympa de produits, mais pas trop non plus, ce qui fait qu'on ne se sent pas surchargé par les options comme j'ai pu le voir sur d'autres sites. Outre les cartes postales ou de voeux, les flyers et autres autocollants pour votre correspondance écrite, les cartes de visite sont disponibles en format standard, luxe, typographie ou carrées, vous vous douterez que celles que j'ai testé ne sont que les standard, souci d'économie oblige. Mais la véritable raison qui m'a décidée, c'est le Printfiny.

Grâce à cette option, on peut donner un design différent au verso de chacune des cartes de notre pack. Franchement, c'est pas génial quand on est photographe ou illustrateur? Personnellement je ne jure que par cette option, qui me permet d'imprimer un mini-book portatif, et d'adapter la carte de visite à la personne à qui je la donne. Je m'explique ; je fais du mariage du portrait et de l'alternatif. Je ne vais clairement pas donner une carte qui montre une modèle recouverte de bougies à un couple sur le point de se marier. Vous me suivez.

DSC0014


Niveau qualité? Eh bah c'est bon. C'est même très bon. Les cartes sont assez épaisses, donc même en les laissant traîner hors de leur boîte (fournie avec la commande, si c'est pas bô ça!) vous ne risquez que très rarement d'en retrouver une pliée en deux ou aux coins cornés. Eh oui, c'est merveilleux, je sais. Une option un peu plus chère permet d'obtenir des cartes à bouts ronds. On aime ou on n'aime pas, mais c'est un petit "plus" très sympa dans le monde si rigide des cartes de visite. J'ai remarqué que les photos sont sorties un peu plus foncées sur les cartes que sur mon ordinateur, donc faites attention avec vos graphismes les plus sombres, c'est probablement mon seul point négatif ici. D'ailleurs, le site propose un interface pour corriger rapidement le contraste de vos images avant impression, ce qui une fois encore, présente un avantage certain.

DSC0018
La preuve en images : la photo de droite est trop sombre.
Et le prix alors? Fallait bien que le bât blesse à un moment ou un autre. Le prix de ces cinquante cartes est d'une cinquantaine d'euros. Ce qui n'est pas vraiment le plus économique, contrairement à VistaPrint dont j'ai déjà parlé plus haut, qui vous en propose cent pour dix euros. Du coup on ne peut pas s'empêcher, chaque fois qu'on lâche une carte, de prier pour que la personne nous recontacte VRAIMENT, sinon on a juste lâché un euro pour rien. Un joli euro, en plus. Après, il faut voir en fonction de votre budget ce que vous préférez mettre en avant ; la qualité ou la quantité.

En définitive, Moo et moi c'est une affaire qui marche parce que...

Les + : 
  • Le visuel super personnalisable avec Printfini
  • Le site, clair et concis
  • Les outils de redimensionnement et de correction des contrastes
  • La qualité du papier
  • Les visuels sont très corrects 

Les - : 
  • Le prix pas très compétitif
  • Les impressions un peu trop sombres par rapport à la colorimétrie originale
Et vous, est-ce que vous vous laisserez tenter par MOO?



DSC0030

3 commentaires:

  1. Yeah, le retour des cartes de visite ! C'est bon ça !

    Elles ont effectivement l'air de très bonne qualité, j'ai presque envie que tu m'abordes dans la rue pour m'en filer une (que j'encadrerais sous verre limite...)
    En tout cas, c'est une bonne nouvelle pour ton activité je trouve. Il ne faut pas que tu te laisses décourager par la population toulousaine. Pourquoi n'arrives-tu pas à conquérir cette ville moins qu'une autre ? GO !
    <3

    (je pense que j'irais faire un tour sur ce site quand je me replongerais dans l'épineuse question des goodies........)

    RépondreSupprimer
  2. Elles sont super tes cartes de visites! Je les trouve vraiment belles! Je t'aurai proposer du taf avec plaisir mais on habite même pas dans le même pays snifff :'(

    RépondreSupprimer
  3. Elles sont super belles ! Je te souhaite bonne chance pour ton nouveau départ :3

    RépondreSupprimer